Cao da serra da estrela
Pays d'origine - Afkomstige land : Portugal

 

Club de la race - Rasclub
Nihil
 
Classification FCI - FCI Klassering
2
- Chiens de type Pinsher et Schnauzer. Molossoïdes, chiens des montagnes et Bouviers Suisses
- Rassen van het Pinsher, Schnauzer. Mollosser Dogtype en Zwitserse Sennenhonden

 

Les éleveurs
De kwekers

 

 

Divers - Andere

 

Cao da serra da estrela en France

 

Des photos - Foto's

 

UTILISATION : Compagnon inséparable du berger, le chien de la Serra da Estrela est un gardien fidèle du troupeau qu’il défend d’une manière acharnée contre les loups et les voleurs de bétail. Excellent gardien des fermes et des maisons, il est aussi utilisé pour la défense personnelle et on l’emploie même avantageusement en tant que chien de trait.

BREF APERCU HISTORIQUE : Depuis des époques très lointaines, ce chien est établi dans la région de la Serra da Estrela. La véritable origine de cette race se perd dans la nuit des temps. Toutefois, elle doit être une des races les plus anciennes de la Péninsule ibérique. On rencontre ce chien dès les premiers contreforts de la montagne jusqu’aux altitudes les plus élevées (environ 2000 mètres), surtout en été, lorsque, la neige une fois disparue, l’herbe pousse dans les pâturages des hauts plateaux où le bétail monte, tandis que dans les régions basses de la montagne l’herbe est totalement desséchée par la chaleur excessive. Ces chiens accompagnent les troupeaux en gardiens vigilants et les défendent contre les bêtes sauvages qui infestent les parages. On trouve encore des chiens de cette race dispersés en plusieurs endroits du pays, surtout dans le centre ; ils y sont amenés comme chiots ou comme chiens adultes et sont tous issus de reproducteurs originaires de la Serra da Estrela.

COMPORTEMENT / CARACTERE : Le chien de la Serra da Estrela est vif dans ses réactions et imposant dans ses attitudes. Son regard est éveillé, calme et expressif. Il se fait respecter par les étrangers grâce à son comportement ferme et parfois menaçant, mais, d’autre part, il est d’une docilité remarquable envers le berger, son maître.

ASPECT GENERAL : Le chien de la Serra da Estrela est un molossoïde convexiligne du type mâtin. Bien proportionné, morphologiquement parfait, compact et rustique, l’harmonie de l’ensemble est très prononcée et relève une pureté ethnique de vieille race enracinée dans le passé.

TETE : Forte, volumineuse. Elle est allongée et légèrement convexe. Bien attachée et proportionnée au corps, tout comme le crâne l’est par rapport à la face, ce qui accentue l’harmonie de l’ensemble. Peau lisse sur le crâne et les joues.

REGION CRANIENNE : Crâne : Région crânio-frontale bien développée, arrondie et de profil convexe. Crête occipitale effacée. Stop : Peu prononcé, à une distance à peu près égale de l’extrémité du nez et du sommet du crâne.

REGION FACIALE : Truffe : D’une couleur toujours plus foncée que celle de la robe, de préférence noire. Narines dirigées droits vers l’avant, larges et bien ouvertes. Museau : Allongé, devenant plus étroit en direction du nez, mais sans être effilé. Dans la plus grande partie de sa longueur, le chanfrein est presque droit, mais il est très légèrement aquilin à son extrémité. Lèvres : Nettement délimitées, grandes, peu épaisses, non tombantes et bien jointives. Muqueuses de la bouche et du palais ainsi que les bords des lèvres intensément pigmentés de noir. Mâchoires/dents : Mâchoires bien développées. Dents fortes, blanches, bien implantées, présentant une bonne occlusion. Yeux : Horizontaux, à fleur des orbites, de forme ovale ; d’une grandeur moyenne, symétriques et bien ouverts ; d’une expression calme et éveillée ; de préférence de couleur ambre foncé ; les paupières sont bien jointives et les bords sont ourlés de noir. Sourcils quelque peu marqués. Oreilles : Petites par rapport à l’ensemble (11 cm de longueur sur 10 cm de largeur), minces, de forme triangulaire, arrondies vers l’extrémité ; tombantes ; attachées à hauteur moyenne, elles sont inclinées vers l’arrière et tombent latéralement bien appuyées contre la tête, en laissant entrevoir à la base une portion de la face interne. Les oreilles coupées sont admises, mais les oreilles naturelles ont la préférence.

COU : Droit, court et gros ; bien sorti, bien greffé ; pourvu d’une cravate discrète.

CORPS : Dos : Presque horizontal et de préférence court. Rein : Large, court, bien musclé et bien attaché à la croupe qui est un peu inclinée. Poitrine : Bien arrondie, sans être cylindrique ; large, longue et bien descendue. Ligne du dessous : Abdomen peu volumineux, proportionné aux dimensions du sujet, se rattachant harmonieusement aux régions avoisinantes ; la ligne du dessous doit remonter progressivement, mais doucement, du sternum à l’aine.

QUEUE : Entière, longue, atteignant la pointe du jarret quand le chien est debout au repos. Grosse, en forme de cimeterre, attachée à mi-hauteur, bien garnie de poils, frangée chez la variété à poil long, dessinant un crochet à son extrémité. Portée en dessous de la ligne horizontale, elle tombe naturellement entre les fesses quand le chien est au repos ; quand le chien est en éveil ou en action, la queue dépasse l’horizontale et se courbe vers le haut, vers l’avant, le côté ou vers le bas.

MEMBRES ANTERIEURS ET POSTERIEURS : Parfaitement d’aplomb quand le sujet est bien placé ; avant-bras et tibia ont une section transversale presque cylindrique. Ossature bien développée, bien musclée et solide. Articulations fortes, ouverture moyenne des angles permettant des allures faciles. Jarret un peu descendu, angle d’ouverture moyenne, faisant suite au tibia qui est en position verticale.

PIEDS : proportionnés aux dimensions de l’animal. Bien construits, ni trop ronds ni allongés à l’excès, d’une forme intermédiaire entre le pied de chat et le pied de lièvre, jamais écrasés. Doigts gros, bien serrés, pourvus abondamment de poils dans les espaces interdigitaux et entre les coussinets plantaires. Coussinets gros et durs. Ongles foncés, de préférence noirs et bien développés. Les chiens peuvent présenter des ergots simples ou doubles.

ALLURES : Normales et faciles.

ROBE POIL : Fort, légèrement grossier, cependant sans dureté excessive, rappelant un peu le poil de chèvre ; lisse ou légèrement ondulé et bien couché sur pratiquement tout le corps ; très abondant aussi bien dans la variété à poil long que dans celle à poil court. Normalement, le poil n’est pas de longueur identique dans toutes les régions du corps : sur les membres, au-dessous du coude et du jarret, le poil est plus court et plus dense, ainsi que sur la tête ; aux oreilles, le poil diminue de longueur de la base vers l’extrémité, devenant plus fin et plus doux ; il est plus long à la queue, qui est bien fournie, grosse et pourvue de franges dans la variété à poil long ; il est aussi plus long tout autour du cou où il forme une légère cravate ; surtout dans la variété à poil long, les cuisses tout comme les faces postérieures des avant-bras sont abondamment frangées. Le sous-poil est un duvet formé de poils fins, courts et abondants, agglomérés à la base des poils plus grossiers ; ordinairement il est de couleur plus claire que la robe ; il est surtout développé dans la variété à poil long.

COULEUR : Les seules couleurs admises sont les robes fauve, louvet et jaunes, unicolores ou panachées.

TAILLE : Pour les mâles de 65 à 72 cm pour les femelles de 62 à 68 cm.

MESURES ET POIDS D’UN CHIEN :

TETE Longueur du crâne 13,5 à 14,5 cm Largeur du crâne 12,5 à 14 cm Longueur du chanfrein 12 à 13 cm

POITRINE Tour de poitrine 73 à 80 cm Largeur 18 à 20 cm Hauteur 28 à 29 cm

LIGNE DU DESSUS Longueur du tronc 63 à 65 cm Largeur du tronc 12 à 15 cm

LONGUEUR Du corps 68 à 73 cm De la queue 40 à 45 cm

TAILLE Au garrot 62 à 72 cm Longueur du membre antérieur 34 à 37 cm Hauteur à la croupe 67 à 69 cm

POIDS Pour les mâles 40 à 50 kg Pour les femelles 30 à 40 kg

DEFAUTS : Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité. Tête : très étroite, longue et effilée. Truffe : Très claire ou tachée de ladre d’une façon appréciable. Mâchoires : Prognathisme supérieur ou inférieur. Yeux : Vairons ou de taille inégale. Oreilles : Mal attachées, très grandes, charnues ou rondes. Queue : Amputée, rudimentaire, absente de naissance (anourie). Robe : Albinisme ; poil s’éloignant du type normal. Obésité : Poids exagéré. Taille : Excessive (gigantisme) ou insuffisante (nanisme) ; on peut accorder une tolérance de 4 cm en plus ou en moins.

ECHELLE DES POINTS Mâles Femelles Tête : port, crâne, stop, truffe, chanfrein, bouche, yeux, oreilles 20 20 Cou, garrot, épaules, membres antérieurs 15 13 Poitrine, rein, ligne du dessus et du dessous 15 15 Croupe, bassin, membres postérieurs 13 15 Pieds, doigts, ongles 5 5 Queue : port, forme, insertion 5 5 Poil : texture, couleur, densité 7 7 Aspect général : harmonie des formes, allures, taille, caractères sexuels 20 20 Total 100 100 N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.